Eco-Trip…un Road trip écologique de collecte de déchets à travers la France

V.Flry Photography

Il y a quelques mois, j’apprenais en faisant mes courses dans ma Biocoop, que Valentin l’un des salariés que je voyais régulièrement, allait quitter son poste, pour réaliser un de ses rêves…

V.Flry Photography

Ce rêve, pour Valentin et son amie Sandra… partir en road trip en France pour découvrir leur pays, profiter des paysages et s’exercer à la photographie, d’ailleurs ils retranscrivent leur voyage sur leur blog Eco-Trip et sur leur compte instagram @eotripfrance.
Et pour les photographies de Valentin, c’est par ici V.Flry Photography

Mais ils ne voulaient pas voyager, comme ça, sans but…
Pendant ses sept années chez Biocoop, Valentin s’est rendu compte qu’on pourrissait notre belle planète, au fur et à mesure des années sa sensibilité à l’écologie à augmenté, son mode de vie à changé.
Pour Sandra, c’est en rencontrant Valentin qu’elle prend conscience qu’un autre mode de vie et de consommation est possible.
Et c’est tout naturellement qu’ils ont adopté un mode de vie presque zéro déchet et une consommation plus responsable.

V.Flry Photography
V.Flry Photography
V.Flry Photography

Et aujourd’hui au moment ou je vous écris, Valentin et Sandra vivent leur rêve, et ils leur donne du sens en découvrant les routes de France pour organiser des ramassages de déchets et pour nettoyer les déchets laissés par les français et les touristes.

Lorsque j’ai découvert leur projet, je me suis dis, que c’était une chouette initiative, qu’il devait y en avoir d’autre en France, mais j’avais envie de faire connaître LEUR projet.

Pour réaliser leur périple, Valentin et Sandra on investi dans un camion, se sera leur maison pendant ce voyage autour de la France, qui pour le moment n’a pas de dates de retour.
Quand se présentera l’hiver, ils verront si leur maison roulante est toujours aussi agréable à vivre sans chauffage…
J’aurais donc peut-être le plaisir de les revoir cet hiver.

V.Flry Photography

En attendant ils parcours les routes de France, sacs poubelles à la mains pour ramasser le plus de déchets possible.

Quand je leur ai proposé de faire un article sur leur projet, évidement je me suis mise en mode petite souris pour ne pas en louper une miette, mais ne pouvant tout voir, je leur ai posé tout pleins de questions à distance…

Et ses déchets abandonnés alors…

V.Flry Photography

Et bien, j’en attendais pas moins de leur réponses, et verdict…
Les déchets qu’ils trouvent le plus sont les mégots de cigarettes, les mouchoirs, les morceaux de plastiques (cuillère, paille, bâtons de sucettes), emballages plastiques de bonbons / gâteaux. 
Et bien, j’ai envie de dire, messieurs mesdames… « Passez au réutilisable et au vrac… » et il y aura beaucoup moins de déchets sur notre planète…
Bon c’est facile à dire, mais en tout cas là, c’est révélateur du mode de consommation d’une grande partie de la population.

V.Flry Photography

Pour l’instant Ils ont ramassé un peu plus de 335 kilogrammes de déchets (75 kilogrammes sur la plage des Minimes de La Rochelle,250 kilogrammes au Mont-Dore, 5 kg sur les ramassages de nos balades). « Mais nous ne savons pas si parler en poids est très illustrateur, car sur certains ramassages nous allons avoir que 400 grammes de déchets mais ce sont essentiellement des mégots, des mouchoirs, des déchets qui ne pèsent pas grand chose mais qui sont là en très grand nombre malheureusement.« 

V.Flry Photography

« Nous en sommes à 3 ramassages organisés en partenariat avec des associations. Et plus d’une dizaine de ramassages lors de nos balades. »

Pour que leur ramassage est un peu plus d’impact, Valentin et Sandra, sont donc rentrés en contact avec des associations.
Ils ont décidé de se greffer à l’association Mountain Riders pour les collectes en montagne et Initiative Océane pour les collectes sur les plages, pour avoir des contacts et des moyens pour leurs collectes. Initiative Océane envois des kits de collecte à toute personne qui en organise. Ils ont pu recevoir des gants et des sacs, ainsi que des affiches et banderoles. L’association Mountain Riders les met en liens pour trouver des contacts sur des lieux où ils veulent organiser des collectes.

Une question me taraudait quand au ramassage organisé. Je me suis toujours demandé, si les déchets ramassés lors des ramassages de déchets étaient triés en fin de collecte. C’était l’occasion de savoir comment ils s’organisaient.
« En fin de ramassage, nous pesons les sacs de déchets, puis nous photographions les déchets ramassés, pour communiquer et partager sur les réseaux sociaux. Pour le premier ramassage nous les avions mis en évidence à l’entrée de la plage afin d’interpeller.
Et nous terminons en triant dans la mesure du possible et nous les jetons dans les bacs de tri. »

V.Flry Photography

Et les réactions des gens…

« Lors de notre première collecte a la Rochelle, certaines personnes étaient venues uniquement pour se poser tranquillement à la plage, et en nous voyant ramasser les déchets, ils se sont greffés au mouvement, ils participaient à leurs manières. Mais quand nous avons réalisés cette collecte, nous avons terminé la collecte vers 12h30, les personnes commençaient à arriver sur la plage et les gens avait l’air choqués de voir autant de déchets. C’est peut être rien mais si ça peut faire évoluer les mentalités sur ce sujet :). « 

« Cependant lors de nos ramassages à deux, peu de personnes nous interpellent mais le peu de retours sont positifs.
Les gens ne pensent pas à regarder les déchets que l’on peut trouver quand ils se baladent, alors on essaie en discutant de les sensibiliser à ce geste. Nous essayons aussi de contacter les responsables des sites où l’on fait des ramassages pour les informer de notre passage. Auvergne Tourisme a ainsi partagé sur son réseau social notre initiative. »

V.Flry Photography

Et après 2 mois de périple…

Depuis 2 mois, ils ont découvert moultes paysages inconnus jusque là.
« C’est également pour nous le moyen d’approfondir notre démarche Zéro déchet et de sortir de notre zone de confort.
Valentin fait de la photographie donc il en profite pour s’améliorer dans ce domaine et immortaliser les paysages que l’on rencontre.
Les deux premiers mois ce sont très bien passé, la vie en camion nous plaît, nous prenons de plus en plus conscience de la surconsommation que l’on peut avoir en tant que citoyen. »


Par contre le côté moins sympa et qui les choquent de plus en plus, se sont les incivilités des citoyens, en ramassant ses kilos de déchets trouvés dans la nature.
Des gestes anodins pour certains qui prennent à peine une seconde, comme « jeter son déchet par terre sur le chemin d’une randonnée », mais il faudra par la suite des dizaines voir des centaines d’années pour faire disparaître ce déchet.
Et puis un geste qui, en plus de polluer le milieu naturel, pollue les paysages.

V.Flry Photography

Vous et votre mode de vie nomade zéro déchet ?

 » Alors pour l’alimentation, on évite au maximum les grandes surfaces, nous allons sur les marchés, magasins bio, petits commerçants accompagné de nos tups-tups, Bee-Wrap (fait maison) sacs en tissus. Et on essaie de prendre le moins d’emballages plastiques possibles. (Fromage à la coupe, boucherie-charcuterie…)

Pour l’eau nous utilisons nos gourdes, pas de bouteille d’eau en plastique ni autre sodas. 

Dans la « cuisine », utilisation d’une éponge lavables, produits vaisselles fait maison. 

Pour l’hygiène, nous faisons nos propres produits (dentifrices, baumes à lèvres, déodorant…) utilisations de shampoing et savon solide, oriculi, cotons réutilisables. On a une douche solaire et autrement c’est petite toilette de rigueur. On se pose quelques fois dans un camping pour profiter des sanitaires. 

Des amis nous ont fabriqué des toilettes sèches, et pour la sciure nous demandons à des scieries, qui acceptent de nous en donner gratuitement. 
On peut certainement encore réduire, mais nous essayons de faire au fur et à mesure et d’être en cohérence avec notre projet
« 

je trouve que c’est déjà super d’avoir mis en place toutes ces alternatives au tout jetable, surtout avec un mode de vie nomade.
Vraiment bravo à vous deux.

V.Flry Photography
V.Flry Photography

Un ramassage de déchets avec Valentin et Sandra, ça vous dit?

Pour accompagner Valentin et Sandra lors d’un ramassage de déchet tout en faisant une belle balade en nature, rendez-vous:

– Le samedi 6 juillet au niveau du pic du midi, à la Station de la Mongie de 9h à 12h.

*** Et pourquoi ne pas prendre contact avec eux via leur blog, pour organiser près de chez vous un ramassage des déchets, en leur compagnie. ***

Et si vous n’êtes pas dans leur région de passage…
Pour participer ou organiser une collecte de déchets, vous pouvez trouver toutes les infos sur le site Initiative Océane et Mountain Riders pour voir les collectes proches de chez vous ou de votre lieu de vacances. 

V.Flry Photography
Publicités

4 réflexions sur “Eco-Trip…un Road trip écologique de collecte de déchets à travers la France

  1. Marie Windrif-Hochet dit :

    Grand merci pour cet article. Il me rappelle le road trip de ma fille et son compagnon qui ont quitté la France il y a 3 ans pour visiter l’Australie et ont été confronté à la nécessité du 0 dechet et du minimalisme. De retour en France, ils ont gardé cet état d’esprit et pestent quand les gens sont incivils. Peut-être que mon enseignement de maman a un peu porté ses fruits. Bravo à ces jeunes.

    J'aime

  2. lejardinki dit :

    j’ai beaucoup aimé votre article, merci. j’aime l’alternance des photos de paysage magnifiques et purs et les photos d’accumulation de déchets, ça stimule à passer à l’action…et Bravo aux acteurs!!!

    J'aime

Répondre à Mum à contre courant Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s