Notre salle de bain zéro déchet

dsc_0036

Voici l’endroit de la maison, où l’on peut rapidement ne plus produire de déchets.
Quel bonheur de ne plus avoir de poubelle dans la salle de bain.
Quel bonheur d’avoir une salle de bain épurée, et de ne plus voir une file indienne de shampoing et de gel douche le long de la baignoire, des poignées de cotons-tiges et de mouchoirs en batailles dans la poubelle, des tubes de crèmes en veux-tu en voilà… Pour nous, « ça, c’était avant ».

Tout à commencé avec l’utilisation depuis pas mal de temps, de savon au lieu de gel douche. Avant tout pour une question de sensation, je n’aimais pas la sensation grasse et l’impression de ne jamais réussir à rincer le gel douche. J’ai donc très vite opté pour le savon, et c’est ce que j’utilisais petite dans ma famille, mais à l’adolescence les rayons remplis de gels douches aux senteurs multiples avaient eu raison de moi.

dsc_0659

Pour le côté capillaire, plus aucunes bouteilles de shampoing ne trônent dans la salle de bain, juste un shampoing solide, que j’ai découvert en arrivant à Saint-Nazaire, avec la marque locale Lisoti. Mon chéri l’utilise aussi et pour mon fils on fait quand même attention, car il pique les yeux.

dsc_0278

Puis, il y a 6 ans, lorsque ma conscience écologique s’est réveillée, j’ai découvert la coupe menstruelle et les serviettes intimes en tissus, les accessoires idéaux pour ne plus acheter et jeter les tampons et serviettes hygiéniques. Ce fut mon premier vrai geste zéro déchet, pas des plus simple je vous l’accorde, mais il s’adopte très vite et je fais tous les mois de sacrées économies. Pour moi il n’y a que des avantages à ces alternatives et j’en parle ici , ici et encore ici dans de précédents articles.

DSC_0057
J’ai testé la Fleurcup fabriquée en France (mais trop petite depuis mon accouchement), la libertycup fabriquée en Italie et la Lunacopine fabriquée en Finlande.

DSC_0267
Et les serviettes intimes en tissus que j’ai réalisé avec des chutes de tissus.

Ensuite avec l’arrivée de notre fils, j’ai fabriqué des lingettes en tissus, pour remplacer les disques en coton et les lingettes jetables que je n’utilisais déjà pas pour moi alors encore moins pour les fesses de mon enfant. Pour la petite histoire des lingettes c’est par ici.

chambre-grum-grum-72

Et puis nous avons utilisés des couches lavables achetées d’occasions pour les premières et gagnées pour celles de la deuxième photo. Pour nous c’était ça ou rien d’autres, on ne se laissait même pas l’opportunité de se dire « bon si ça marche pas on achètera des jetables », et ça a fonctionné, on les a utilisé à partir du 1er mois de notre fils, car avant elles étaient trop grandes.

dsc_0372DSC_0164

Pour le côté haleine fraîche, on jongle entre, dentifrice maison, huile de coco seule ou dentifrice de magasin bio.

recette dantifrice maison

Pour les brosses à dents, on utilise des brosses à dents en bambou, mais je crois qu’on doit être un chouilla énervé sur le brossage de dent, car on les explosent très très rapidement, en mode brosse à dent hérisson. Et comme ça doit être de famille, notre fils dévore les poils de sa brosse à dent en bambou, donc on est passé pour tester à la brosse à dent recyclable de la biocoop, à voir ;-(
On va vite revenir au bambou…

dsc_0027
Bon là sur la photo c’était avant notre acharnement…

Pour les dernières alternatives au jetable dans notre salle de bain, on trouve le fameux Oriculi ( la petite tige fine en bambou avec la boule rouge au bout, sur la photo ci-dessous), qui fait un peu peur aux premiers abords, mais après les premières utilisations on s’y fait très bien. Et pour moi qui était accro aux cotons-tiges (bouchez vos oreilles), je me lavais les oreilles tous les jours et les deux en même temps, je sais pas vous, mais j’adorais ça, bref… 2 cotons-tiges tous les jours… je vous laisse faire le calcul, je préfère regarder devant et me dire que maintenant je ne jette plus cette merdouille en plastique et surtout je ne me nettoie plus les oreilles tous les jours, pour leurs plus grand bonheur, car moins on se les lavent et moins on a besoin de se les laver…

dsc_0025

Pour le plaisir des narines et la santé de mes aisselles, j’utilise depuis plusieurs années, un déodorant solide, (le petit cône à côté de l’oriculi sur la photo ci-dessus).
Je ne l’utilise pas tous les jours, j’en suis contente à 80% je dirais, car je trouve qu’il ne camoufle pas complètement les odeurs de transpirations, mais je ne lui jette pas la pierre, car étant devenu maman, j’ai remarqué que depuis mon accouchement ma transpiration est plus forte qu’avant (désolé pour le côté pas trop glamour, mais bon…).
Donc je fais avec et si on entre dans les détails croustillants, si je laisse pas traîner ma pilosité sous les aisselles, en appliquant le déodorant solide, les odeurs de transpiration sont beaucoup moins présente. Donc je pense que c’est un bon produit.
Et depuis peu, j’utilise uniquement du bicarbonate sur mes aisselles un peu mouillées, et le résultat est bluffant. En fin de journée je ne sens pratiquement plus la transpiration, ceci je pense grâce au pouvoir absorbant d’odeur du bicarbonate.

Côté crèmes, j’aimerais essayer d’en faire moi-même, mais pas eu le temps pour le moment, donc je fais locale ou presque en utilisant de la crème visage Lisoti ou de l’Aloé Vera qui me sert à tout pleins d’autres choses (mais que je ne trouve pas en vrac malheureusement)

Pour le maquillage, et bien… je ne me maquille pas, donc un truc en moins à gérer.
Exit également de ma salle de bain les vernis à ongles, masques et autres accessoires de beauté.

On a aussi banni les mouchoirs en papiers de la maison, pour adopter les mouchoirs en tissus de ma mamie ou fabriqués maison. Une bonne cinquantaine, ça permet d’en avoir toujours sous la main, même en période de rhume.
Et ci-dessous, un paquet de mini-mouchoir que j’ai réalisé pour mon fils. Idéal pour des mouchages à usage unique.

IMG_20170129_131812DSC_0016

Plus d’achat de limes à ongles en carton, mais on utilise la lime à ongle en métal du coupe ongle.
Et pour ne plus avoir à acheter de bandes épilatoires jetables pour le visage pour les petits poils disgracieux qui ont élu domicile en guise de petite moustache sombre, j’utilise depuis 4 ans ce ressort « Epicare » ci-dessous, qui reprend la technique d’épilation au fil Indien, c’est super. Je le fais une à deux fois par semaine, c’est très rapide, et presque indolore et surtout zéro déchet.
Idem pour l’épilation du reste du corps, j’utilise depuis 8 ans un épilateur électrique avec lames en céramique, alors c’est chouette c’est zéro déchet, mais par contre ça me prend plus de temps… Mais bon faut savoir ce qu’on veut 😉

DSC_0013

**********

Une petite synthèse du « jetable » version « réutilisable/lavable/durable »:

Gel douche > Savon vrac non emballé
Shampoing en bouteille > Shampoing solide en vrac non emballé
Serviette hygiénique jetable et tampon jetable > Serviette hygiénique en tissus et coupe menstruelle
Coton démaquillante jetable et lingette jetable > lingette en tissus
Couche jetable pour bébé > Couche lavable
Dentifrice tube en plastique > Dentifrice maison, dentifrice solide ou huile de coco
Brosse à dent en plastique > Brosse à dent en bambou
Coton-tige > Oriculi
Déodorant en spray > déodorant solide ou bicarbonate de soude
Mouchoirs en papiers > Mouchoirs en tissus
Crème visage et corps cracra > crème maison, crème d’artisans locaux ou aloé vera
lime à ongle en carton > lime à ongle métal du coupe ongle
bande épilatoire visage > ressort « Epicare »

**********

Voilà voilà…. Mais….

Pour tout vous dire, après avoir fait le tour de ma salle de bain, pour être sur de n’avoir rien oublié, je me rend compte qu’il reste quelque chose ou je crée encore parfois des déchets… avec la boîte à pharmacie. Bien qu’elle soit très très restreinte, il reste encore des choses qui deviendront des déchets, mais on a trouvé quelques alternatives… Se sera l’occasion de faire rapidement un prochain article sur le sujet.

Et vous, elle ressemble à quoi votre salle de bain zéro déchet?

Et si vous avez des recettes maison pour la salle de bain, je suis preneuse…

Publicités

8 réflexions sur “Notre salle de bain zéro déchet

  1. delautrecotedumondeadeux dit :

    Bonjour cousine,
    Article super intéressant. Ça fait réfléchir surtout en ce moment vu qu’on est au Vietnam. Il y a énormément de déchets (nourriture, plastique..) dans les rues. C’est un pays tellement différent du notre. J’espere que les gens en prendront conscience.
    Je réfléchis à changer quelques mauvaises habitudes que j’ai et j’ai même déjà commencé puisque je n’utilise plus de coton depuis 2 ans. Mais j’ai encore beaucoup de chemin à faire …
    Gros bisous.

    J'aime

  2. labibliothequedesanges dit :

    Ici aussi brossé à dent plus en plastique et mon fils et moi nous sommes aux mouchoirs en tissus ( le chéri a énormément de mal à y venir mais on y croit) et pour rien au monde je ne reviendrais au papier c’est vraiment étrange. Oui il faut toujours en prévoir deux dans son sac mais c’est une habitude à prendre. Le shampoing solide je n’en trouve malheureusement pas pour le moment qui me convienne vraiment et du coup il reste du shampoing chez nous. En très grand bouteille et uniquement pour moi les garçons de l’avant les cheveux au savon de Marseille bloc de 600g ( celui que plus tu te laves et tu as l’impression qu’il ne diminue jamais) moi malheureusement cela ne marche pas après 2mois d’utilisation les cheveux étaient toujours sales.
    J’aime énormément le peigne en bois sur la photo 😉

    Merci pour cet article

    J'aime

  3. Brisset Claude Pat dit :

    Bonjour les bosses a dents ne sont plus efficaces quand les poils parteent sur les cotés, c’est mon coté hygiéniste dentaire qui refait surface, oui a la brosse ecologique mais pas au detrimant de l’hygiene

    J'aime

Répondre à Mum à contre courant Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s